NOS DIFFERENTS PRODUITS

Bazin riche (getzner), Brodé Autriche, Voile Suisse...un produit Belel Boutique n'est pas un produit textile quelconque mais du raffinement et de la qualité. Chaque produit est empreint de style et caractèrise l'élégance africaine. Nous vous invitons à regarder les images et venir profiter de nos produits!

Brodé Autriche

brodé autriche

BAZIN ANNOUR

TEXTE DE DESCRIPTION DU BAZIN ANNOUR

BAZIN OR

TEXTE DE DESCRIPTION

BRODE COTON

TEXTE DESCRIPTION

VOILE SUISSE

TEXTE DE DESCRIPTION

SOIE IMPRIME

TEXTE DESCRIPTION

TISSU DIVERS

TEXTE DE DESCRIPTION

Brodé Homme

description

Tissu Homme Taiwo

Description

Bazin Getzner

description

NOTRE SEULE ADRESSE A DAKAR VDN ANCIEN PISTE N°36

Notre principale mission est de proposer de la qualité à nos clients. Pour ce faire nous avons lié de solides partenariats avec les meilleurs fournisseurs. Nous conseillons également nos clients quant au choix du tissu puisque nous considérons que chaque client est unique.

Qui sommes nous ?

Nos produits proviennent d'Autriche où nous avons noué un fort partenariat avec les meilleurs fournisseurs.

L'aventure Belel Boutique a commencé en Janvier 2008. Sa création a été la consécration de notre ambition d'offrir des produits haut de gamme dans le domaine des textiles. En effet, avec la fermeture des unités de fabrication de tissus au début des années 1990, le marché Africain, surtout Sénégalais a vu l'invasion des produits venant des pays d'Asie et du Moyen Orient. Seulement ces produits n'offrent pas la qualité requise mais surtout ils ne sont pas conformes aux attentes des clients qui optent pour la qualité dans leur accoutrement. Cette exigence dans le port vestimentaire est une tradition de la culture Africaine.

Notre équipe

Image envoyée

Latyr

Agent Commercial
Image envoyée

Dramé

Agent Commercial
Image envoyée

Pape

Agent Commercial

NOUVEAUTE

LE PRIX S'OUBLIE LA QUALITE RESTE
BR5

Titre par défaut

Read full article
BR1

Brodé coton noir beize blanc

Read full article
BR3

Brodé Coton rose

Read full article